Histoire de l'esprit d'un murmure des forêts

L’obsolescence ici concerne la société du système. Faites demi-tours, et venez en moi, histoire que je vous murmure au creux de vos âmes les puissances inconnues, plutôt les puissances perdues !

Laissez vos esprits s’enfuir, laissez-les revenir, laissez-les plâner car les vents des murmures vous porterons, vous libérerons ou vous emprisonnerons pour vous éveiller.

Les âmes lourdes s’apaiseront dans les méandres des branches et des troncs de mes arbres enlacés.

Parcours mes sentiers et découvre, découvre ses courbes, ses entrelacs, ses lignes, ses profondeurs, ses hauteurs, ses senteures si riches de message.

L’âme traversant les sirènes de ce fou monde sera à la lisière de la lumière de Vie, absorbant alors, comme une éponge, ses intuitions, ses perceptions, pour ne faire qu’un avec lui-même.

Soit près à accepter ce don de vie et alors le champ des possible labourera sa terre pour y faire éclore les graines de L’amour présent en tout lieu et en toute chose.

Au final, mon Âme bien-aimée, nous ne sommes qu’un alors Viens, unissons-nous, je me languis de toi, je me languis de vous.

Sam l’âme