Articles

Peur, panique et confiance, systémique

De tout ce qui nous traverse ou nous habite, la peur est sans doute l’émotion la plus insaisissable, celle qui agit le plus facilement inconsciemment – s’appuyant sur des systèmes cervicaux archaïques (reptilien et limbique), comme le font d’ailleurs les autres mouvements émotionnels, de l’agacement à l’enthousiasme, du désespoir à la frustration. Seule une veille profonde de la conscience nous permet d’agir sans être manipulé-e-s par nos peurs inconscientes. Ce n’est qu’en les mettant en lumière que nous pouvons orienter nos actes avec lucidité sur ce qui constitue le bien commun (qui est aussi celui de chacun-e).

...

Comment évoluent et se renouvellent nos vies quotidiennes ?

Dans un tissu, il y a deux séries de fils qui s’entremêlent : la chaîne et la trame. La chaîne, ce sont ces fils qui traversent le métier de part en part : la chaîne reste présente, plus ou moins visible, tout au long du tissage, d’un bout à l’autre de l’étoffe ou du drap. La trame, suivant le chemin de la navette, va et vient à travers elle et décide s’il s’agit d’une simple toile ou d’un satin.

...

Quotidien et renouveau

Qu’accomplissons-nous, chaque jour, sans que cela soit ne soit applaudi, reconnu, ni même vu bien souvent par personne ? Beaucoup de services rendus à l’émergence du nouveau monde humain demeurent encore trop souvent inaperçus. Une mère prend soin de son petit dernier qui pleure en l’écoutant attentivement plutôt que de lui répondre “ ça va passer ”, puis va s’asseoir à côté de l’aînée simplement sans lui dire a priori de faire ses devoirs ou de ranger sa chambre : ça peut sembler banal, mais c’est un des plus précieux ouvrages de ce temps.

...

Silence imaginaire

Le silence est d’or … Pendant que dort la graine … Reine de l’instant … Temps présent … (…) Enroulée de silence Des regards sur sa vie, sur la votre, Des sourires, les nôtres et le silence lumineux qui révèle les pleins, les creux, les ombres et les couleurs Le souffle caressant imperceptible et continue qui vient toucher Qu’est-ce que j’imagine là des graines que nous sommes, dans le sol, avec le temps d’Imbolc qui est là ?

...

Nos émotions, de l'intime au collectif

Nos émotions, au cœur de nos histoires, passages incontournables qui donnent accès à nos élans de vie. Moteurs de nos actions, sources et portes de notre créativité, elle nous mettent en mouvement – comme le dit bien l’étymologie du mot (motio en latin : mouvement ou bien trouble, frisson). Sans attention ni conscience, elle peuvent aussi amener de la confusion et même freiner nos aspirations. Comment l’émotion impacte-t-elle nos engagements ?

...

Histoire de l'esprit d'un murmure des forêts

L’obsolescence ici concerne la société du système. Faites demi-tours, et venez en moi, histoire que je vous murmure au creux de vos âmes les puissances inconnues, plutôt les puissances perdues ! Laissez vos esprits s’enfuir, laissez-les revenir, laissez-les plâner car les vents des murmures vous porterons, vous libérerons ou vous emprisonnerons pour vous éveiller. Les âmes lourdes s’apaiseront dans les méandres des branches et des troncs de mes arbres enlacés.

...

Nos corps, des héros !?

En quoi le corps est-il si essentiel, un carrefour, un territoire à (re-)conquérir pour « transitionner » vers une société plus respectueuse du vivant sous toutes ses formes : sous quels angles pouvons-nous aborder ce navire, c’est-à-dire comment mettre en question cette thématique ? Mon corps, cet incroyable « véhicule », qui me permet de vivre toutes les expériences sur cette incroyable planète, ma terre, ma maison, aussi bien le pays qui m’héberge que le corps… que je suis, que j’ai ?

...